1

Journal digital indépendant : intérêt communal, information, opinion / BP 16 - 13109 Simiane Collongue Courriel : simianedemain@orange.fr

La verita es coumo l'holi, ven toujours ou dessus !

. Fête : Dernière mise à jour : 13 avril 2016    


    recherche par freefind

Clic sur
Météo France :
prévisions nationales
(nombreuses
autres données)

Visiteurs : 

PLUS VITE...

Associations
Mouvements à jour
Bédouffe
Le dossier
Fiches
et documents
Gaiardet (Le)
Les sommaires
Gens de Simiane
Portraits, entretiens
Histoires d'eau
...à Simiane
Index général
Noms cités
Journal...
des quartiers
Liens utiles
Adresses, références
Parlons-en
par Jean Machera
Politiquement
...incorrect
Quartiers
Voir Journal
Qui sommes-nous ?
L'association
Renseignements
Pratique
Scènes
...et dialogues
Simiane
aux cent visages
Traditions
La Saint Germain

  

Journal digital indépendant : intérêt communal, culture, information, opinion
Administration - Publicité : B.P 16 - 13109 Simiane Collongue.  Courriel : simianedemain@orange.fr  Tél. & Fax : 04 42 22 66 93
© 2006-2011 - Tous droits réservés
www.simianedemain.fr, site édité par l'association Simiane-Collongue Aujourd'hui pour demain
Site ouvert le 15 janvier 2006.  Optimisé pour une résolution d'écran de 1024 x 768 pixels


Mentions légales

SANTÉ PUBLIQUE

Politiciens aux abois

13 avril 2016

« Il faut s'attendre à tout avec les socialistes. Alors que le pays est englué dans un chômage de masse et confronté à une inquiétante menace terroriste, le secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement estime qu'il faut en finir avec la " prohibition du cannabis ". Selon lui, le sujet devra même être au cœur de la prochaine campagne présidentielle. (...)

Si François Hollande pense ainsi détourner l'attention du fiasco prévisible de la réforme du travail, il se trompe. La ficelle serait un peu grosse. (...)

Après le mariage pour tous, François Hollande tenterait-il l'opération "cannabis pour tous" afin de flatter un électorat de gauche qui lui tourne le dos chaque jour davantage? (...) ».

Yves Thréard, éditorial
Le Figaro, 13 avril 2016


CIRCULATION

12 avril 2016

Solution seulement partielle

Le " dos d'âne ", avenue Général-de-Gaulle, a été déplacé. C'est très bien car, ainsi, on peut espérer couper la vitesse sur la ligne droite. Restent deux points non résolus sur cette voie :

— après ce " dos d'âne ", la vitesse reprend de plus belle et des voitures arrivent en trombe au carrefour du pont-route de la Gare,

— le carrefour de-Gaulle-Paul-Cézanne-Frédéric-Mistral est tou-jours dangereux.

Sans doute, faudra-t-il beaucoup d'années avant que les élus prennent conscience qu'il faut y trouver une solution

Puisque nous parlons de la route de la Gare, voilà plusieurs années, à différentes reprises, que nous avons signalé l'état d'une partie du trottoir. Les élus ne se mettent pas toujours à la place des piétons, leurs électeurs...


CIRCULATION

11 avril 2016

Aux Oliviers

Un bon point, nous l'avons déjà dit : l'entretien des espaces verts.

Cependant, alors que, dans la plupart des lotissements, des "dos d'âne" sont depuis longtemps mis en place, ici il n'y en a pas. Pourtant, deux seraient les bienvenus : rue Paul-Cézanne, voie de grand passage, et rue Pierre-Puget, où de nombreux jeunes enfants jouent.

D'autre part, la municipalité précédente avait annoncé la réfection des voies pour 2014...

Ne parlons pas de l'état des trottoirs, à l'abandon depuis fort longtemps, en particulier du côté sous lequel on a installé la conduite de gaz naturel.

Enfin, il y a deux ans, nous avions signalé l'état défectueux de la borne électrique dans le passage vers l'avenue de-Gaulle. Un cache de protection a été mis en place. Un cache-misère ?


ÉLECTIONS 2015

Régionales, 6 et 14 décembre

14 décembre 2015

Voir les résultats


CIVILISATION

JE SUIS FRANÇAIS !

16 novembre 2015

C'est ce que nous avons écrit ici-même dès le 12 janvier dernier.

Et, aujourd'hui, plus que jamais, au-delà de tout commentaire, face à ceux qui veulent coloniser l'Europe et détruire notre civilisation, puisque, comme Nicolas Sarkozy l'a dit le premier : c'est une guerre de civilisation !

Espérons que, après la prise de conscience, à chaud, presque unanime, nos politiques de tous bords sauront prendre les bonnes décisions pour notre pays.

JE SUIS FRANÇAIS !


MÉTROPOLE

Recours contre l'élection du président

13 novembre 2015

« Politique : les remous qui entourent l'élection lundi de Jean-Claude Gaudin à la tête de la nouvelle métropole Aix-Marseille-Provence continuent d'agiter les débats. Une élection que les élus du pays d'Aix ne digèrent toujours pas. Depuis son bureau, Maryse Joissains, premier magistrat d'Aix, entouré des maires de Gardanne, Pertuis*, Cabriès*, Eguilles* et Chateauneuf-le-Rouge*, dénonce une pantalonnade et exige que la ville de Marseille soit mise sous tutelle. » (...)

« Les communes de Cabriès, Eguilles, Pertuis et Gardanne vont déposer d'ici ce soir un recours en annulation de l'élection de Jean-Claude Gaudin à la présidence de la Métropole. Et ce devant le tribunal administratif.

Le motif ? "Des irrégularités très graves dans le déroulement du scrutin", selon Michel Boulan, maire de Châteauneuf-le-Rouge et avocat de la mairie de Gardanne. "Jean-Claude Gaudin ne peut plus dire qu'il est rassembleur : il y a urgence à reporter la métropole en 2017 et à rendre leur personnalité morale aux EPCI**, demande Maryse Joissains. Les 7500 agents comme les entreprises n'ont rien à craindre." »

La Provence, 13 novembre 2015

Ndlr.

* Droite

** Établissements publics de coopération intercommunale


POLITIQUE

Aveuglement

12 novembre 2015

Sous ce titre, Yves Thréard, dans son éditorial, excellent comme toujours, dans Le Figaro de ce jour, écrit notamment :

Au lieu de s'inviter à prendre le café chez Lucette en Lorraine pour soigner sa communication, il y a quelques jours, François Hollande aurait été mieux inspiré d'aller rendre visite aux Calaisiens. A ces habitants excédés qui endurent depuis des mois la présence sous leurs fenêtres de la "jungle" des migrants...

Les violences constatées à Calais ces dernières nuits sont le fait d'anarchistes du réseau No Border qui instrumentalisent la crise migratoire au service de leur cause : l'abolition des frontières. Combien d'entre eux ont été interpellés ? Aucun. Pas plus à Calais qu'à Sirvens, sur l'autoroute A1, et à Moirans... Mais où est l'autorité de l'État ?...


Parlons-en

30 octobre 2015

La circulation

Je ne vous apprends rien : les années passent, et les hommes...

Sans que rien ne soit fait réellement plus qu'avant pour y limiter la vitesse alors que la circulation se développe avec tous ses excès.

Les automobilistes et motocyclistes qui, en particulier, ne font que traverser Simiane, et même certains de nos concitoyens, pour aller à leur travail ou pour rentrer chez eux, semblent avoir le feu, sans souci des autres. Il faut voir un grand nombre d'entre eux, arrivant du centre-ville, débouler vers le pont de la gare ! Avez-vous constaté à quelle allure, les uns et les autres, venant de ce pont ou de Marseille, remontent vers le village, roulent vers le cimetière et Mimet, vers Saint-Germain ? Et que dire des utilitaires !

Quel esprit bizarre ou attardé fait que, contrairement à beaucoup de communes soucieuses de la sécurité (par exemple Septèmes, sur la route de Marseille, même quand elle était nationale), Simiane s'oppose toujours à multiplier les ralentisseurs sur les grandes voies, sur les moins importantes mais tout aussi dangereuses, comme la route de Siège, celle de Saint-Germain ou celle de Mimet, dans les lotissements, etc. ?

À propos, où en est le détournement de cette circulation ?

Jean Machera


POLITIQUE

Responsabilité des partis

25 octobre 2015

(...) Le pouvoir me fait penser à un avocat qui, en cour d'assises, perdrait tous ses procès mais s'obstinerait à n'incriminer que les jurés pour expliquer ses déconvenues systématiques sans jamais s'interroger sur sa propre responsabilité, voire son incompétence de plaideur. (...)

La droite n'est guère plus brillante dans ses propositions pour combattre le FN et éprouve beaucoup de mal à la fois à le piller, notamment pour la sécurité et la justice, et à se vanter de la cloison étanche qu'elle aurait établie entre elle et le FN. (...)

C'est donc que le FN n'a pas surgi de nulle part et qu'il ne s'est pas accru par magie comme une sorte d'objet partisan atypique. Son ampleur d'aujourd'hui et ses succès prévisibles de demain sont et seront la conséquence directe d'une politique sociale et économique qui échoue, d'une politique pénale calamiteuse oublieuse du peuple français et, plus généralement, de l'indifférence que manifeste l'Etat à l'égard de ces France sacrifiées au sein de la France abstraite vantée par les discours. (...)

Philippe Bilger
Magistrat honoraire et président de l'Institut de la parole.
(Tient le blog Justice au singulier)
Figaro-Vox, 23 octobre 2015


Parlons-en

12 octobre 2015

Écologie et politiciens

L'autre jour, je suis passé à proximité d'un "champ" d'éoliennes. Quelle horreur !

Quand je pense aux cris et aux gesticulations des écolos qui exigeaient qu'EDF enterre ses lignes à haute tension parce qu'elles dénaturaient le paysage ! Ils ne manquaient pas une occasion d'évoquer Mao Tsé Toung (!) qui aurait écrit que "le paysage appartient à celui qui le regarde". Mais, vous connaissez le dicton : "Quand on veut noyer son chien..."

Il s'agissait de gens bornés, accrochés à une idée fixe pour exister et, surtout, d'idéologues qui veulent à tout prix imposer leur point de vue. Quant au coût pour la collectivité, donc pour chacun d'entre nous, ils s'en fichaient éperdument..

Les entendez-vous aujourd'hui dénoncer l'effarante colonisation de territoires entiers par ces champs d'éoliennes ? Ils ne se préoccupent pas des conséquences, notamment des tonnes de béton, non biodégradable, enterré à tout jamais, nécessaire pour fixer une seule éolienne.

Ils ne peuvent plus maintenant s'en prendre à EDF pour ses lignes aériennes... Je rappellerai tout de même qu'EDF en a enterré un nombre important.

Dans tous les cas, je suis heureux qu'à Simiane, un large consensus se soit fait, il y a déjà nombre d'années, pour ne pas autoriser sur la commune l'installation de dizaines ou de centaines d'éoliennes. Vous les imaginez autour du Pilon du Roy ou même ailleurs ?

Maintenant, malgré les affirmations de différents candidats qui, en fait, estiment que Simiane, contrairement à Bouc-Bel-Air, contrairement à Gardanne et à beaucoup d'autres, doit rester recroquevillée sur son cocon, on peut toujours craindre pour l'avenir...

Jean Machera

PS. Au fait, la campagne électorale passée depuis plus d'un an, dans votre vie quotidienne, voyez-vous des différences importantes avec la période précédente ?


Parlons-en

19 juin 2015

Voyous et voyouteries

Il a l'air fin, le Valls ! L'air fin, manière de parler, connaissant la hargne avec laquelle il s'exprime et la haine qui, alors, transpire, transpire...

Il s'est pris au piège tout seul avec sa récente promenade à Berlin, en avion gouvernemental, accompagné de ses deux fils, pour aller voir un match de football.

Lui qui, avec le chœur des socialistes, accompagnés, encouragés par beaucoup de médias, s'est acharné contre Nicolas Sarkozy. Aujourd'hui, même Benoît Hamon, pourtant à gauche-gauche, a eu l'honnêteté, même timide, de reconnaître que son parti avait dépassé les bornes contre ce dernier.

Pour ce qui est de Valls, un ministre est allé jusqu'à reconnaître qu'il " avait pris le melon "...

Auparavant, le spectacle a été beau de voir, dans un premier temps, le président justifier, expliquer... Quant au parti, il a su trouver lui aussi les mots pour dire qu'il n'avait rien à dire, rien à reprocher.

Avant que ledit Valls reconnaisse sa faute. Et, là encore, le spectacle a été beau de les voir pris au piège à leur tour ! Mais, n'ayez aucune inquiétude, ils s'en sont tout de suite relevés, n'éprouvant aucune vergogne et la politique excusant tout, on le sait. Triste !

Pour moi, toutes ces attitudes sont des actes dignes de voyous à l'égard des électeurs, vous ne croyez pas ?

Dans beaucoup d'équipes, d'ailleurs, il y a de véritables voyous. On l'a vu il n'y a pas longtemps, à un haut niveau, avec l'affaire Cahuzac mais cela vaut aussi dans certaines régions, les départements et les communes. Ils se révèlent surtout dans les campagnes électorales : arrachage d'affiches, barbouillages, lettres anonymes, insultes et calomnies. Classique, direz-vous, il n'y a pas de quoi en faire un drame ! Le vrai drame, c'est que, de cette voyouterie, c'est seulement ce qu'on peut voir car, pour le reste, ils savent dissimuler, magouiller seuls ou entre soi. Pourtant, cela finit par se savoir et se retourner contre eux.

Du moins, je l'espère.

Jean Machera


Parlons-en

12 juin 2015

Métropole et caractères

Il paraît que c'est " plié " : la fameuse métropole " marseillaise " naîtra officiellement le 1er janvier 2016.

Ainsi en a décidé le gouvernement. Ainsi, les élus marseillais ont-ils appuyé largement en ce sens. Pourquoi ? Rappelez-vous les déclarations publiques du sieur marseillais Patrick Menucci :

Moi, je suis très favorable à la métropole car il faut un peu faire payer les autres, quoi. Y'en a marre que ce soit que les Marseillais qui payent, et puis, bon, voilà, il faut que Marseille puisse se développer.

C'est pas normal que les autres communes autour de Marseille bénéficient de, enfin, que la pauvreté soit à Marseille, le logement social soit à Marseille, quand les gens ont besoin d'aller à l'hôpital, ils vont à la Timone, quand ils veulent aller au stade, ils vont au Vélodrome. Et, eux, ils sont dans des communes où ils ne payent pas de taxe d'habitation et très peu de taxes foncières. Et nous, on a une ville très pauvre. On a besoin d'avoir un destin commun. C'est pour ça qu'on a fait la métropole.

Paris Première, 4 novembre 2013.

Beaucoup d'élus marseillais de droite partagent cette manière de voir. Manière de s'exprimer mise à part ? Mais, vous devinez leur intérêt : nous faire contribuer à leurs dépenses. Avec nos impôts ! Méditez bien cela !

Les maires du département, dans une écrasante majorité (109 sur 119 !), ont pris position contre. Avec, à leur tête, Georges Cristiani, de Mimet, président de l'Union des maires des Bouches-du-Rhône et, depuis le début, Maryse Joissains, pour Aix. Avec toute sa conviction. En gardant les pieds sur terre. Car, cette femme de caractère, que j'admire, en a beaucoup plus que certains élus masculins qui ne pensent qu'à leur carrière politicienne.

D'ailleurs, vous ne tarderez pas à constater, petit à petit, les retournements de veste, les changements camouflés sous l'appel à la raison et autres bons sentiments. Camouflés : si vous cherchez bien, vous découvrirez certaines soumissions et dépendances, des intérêts cachés, une absence réelle de caractère, etc.

Jean Machera


DISPARITION

9 juin 2015

Guy Vincent n'est plus

Notre ami de La Bouilladisse est décédé. Ancien conseiller municipal, il s'est battu contre la municipalité communiste en place mais aussi contre certains roitelets politiques locaux qui ont droit de décision sans appel pour le choix des candidats aux diverses élections, plaçant des copains tout dévoués, souvent au détriment des meilleurs et des résultats...

Cependant, même ses adversaires reconnaissaient ses qualités, sa sincérité et son courage. Du courage, il en avait besoin, atteint qu'il était d'une grave maladie depuis de nombreuses années.

La cérémonie religieuse pour ses obsèques aura lieu à 13 heures, vendredi 12 juin, en l'église de La Bouilladisse.

Adieu, l'ami !


POLITIQUE

Réglements de comptes à OK... Simiane ?

4 juin 2015

Ainsi que nous l'avons annoncé ici même, hier soir, mercredi 3 juin, un conseil municipal était convoqué. À huis clos, s'il vous plaît !

Et, au lieu de la salle Léon-Masson, comme habituellement, c'était à la mairie... Bigre de bigre !

Mais, bon peuple de Simiane tu n'es pas habilité à savoir le pourquoi du comment. Même les conseillers municipaux de l'opposition ne savent pas ce qui est reproché aux époux Kasmarec, Michel et Isabelle, respectivement premier et huitième adjoints. Paraît-il que ces conseillers ont même été amenés à refuser de prendre part au vote !

Circulez, y'a rien à voir, scrogneugneu !

Car, selon nos informations, le maire a refusé de donner la moindre explication. Pourtant, il faudra bien rendre compte au préfet. Il faudra bien rendre compte à la population. Autrement, ce serait contre toute logique et promesse de transparence.

Alors, suite au prochain épisode à OK Simiane ?

Avec la droite la plus bête du monde ? Cela, nous le savions déjà !


POLITIQUE

Paroles, paroles...

3 juin 2015

Tous les jours nous le démontrent et Lénine avait raison : « Celui qui croit la parole en politique n'est qu'un idiot sans espoir ».


VIE MUNICIPALE

Prochain conseil à huis clos

28 mai 2015

Hôtel de ville, mercredi 3 juin, 18 h 30

Ordre du jour

   Huis clos demandé par le maire

   Maintien ou non du 1er adjoint dans les fonctions d'adjoint

   Maintien ou non du 8e adjoint dans les fonctions d'adjoint.

Pour information, il s'agit de Michel Kasmarec, pour le premier, et d'Isabelle Cauet, son épouse, tous deux de la liste "Simiane autrement".


POLITICIENS À LA PETITE SEMAINE

Compassion sélective

17 avril 2015

On sait depuis longtemps, à l'exception d'une universalité obligatoire et tactique au cours du mois de janvier, que pour ce pouvoir, toutes les victimes ne se valent pas et que son cœur n'est endolori, voire brisé que par intermittence et à l'égard seulement de certaines causes qui offrent l'avantage de distraire de l'essentiel et de rassembler à bon compte. (...)

Pourquoi les déplacements au compte-gouttes pour les souffrances chrétiennes et pourquoi cette incapacité du président à sortir de sa sensibilité et de sa bouche le mot "chrétien"? (...)

Donc j'ai le droit, sans polémique et avec beaucoup de modestie, de me tourner vers le président de la République ou le Premier ministre qui nous a montré qu'il sait bouger pour des enjeux moins nobles : pourquoi, toutes affaires cessantes, l'un ou l'autre ne s'est-il pas rendu à Castres où un cimetière chrétien a été gravement vandalisé? (...)

Philippe Bilger
Magistrat honoraire et président de l'Institut de la parole.
(Tient le blog Justice au singulier)
Figaro-Vox, 16 avril 2015


JOURNAL DES QUARTIERS

La Gare

2 avril 2015

L'entrée de Simiane, à hauteur du nouvel ensemble des Genets, finit de prendre un aspect normal, pour ne pas dire moderne. Combien de temps a-t-il fallu pour que cet aménagement intervienne ! De manière tout à fait invraisemblable, avant même de réaliser des accès convenables, on a logé (d'ailleurs avec beaucoup de retard) les propriétaires et locataires, les spécialistes médicaux, sans oublier la pharmacie et le magasin d'optique.

D'où l'inconfort général, pour les piétons comme pour les automobilistes, à la limite de la sécurité.

Connaissant la lourdeur des administrations et des élus une fois élus, n'allez pas imaginer que le changement de majorité, notamment au conseil général, y changera grand-chose.

Les Oliviers

2 avril 2015

Voilà un an, même un peu plus, que la borne lumineuse au milieu du passage entre la rue Pierre-Puget et l'avenue de Gaulle a été cassée et, donc, ne fonctionne plus ! Il a fallu plusieurs semaines avant qu'une protection de la liaison électrique ne soit mise en place. Combien faudra-t-il encore attendre de mois pour qu'une remise en état intervienne ?

En revanche, les espaces verts sont entretenus.


ÉLECTIONS

30 mars 2015

Départementales 2015, 2e tour
Canton de Gardanne

La déroute socialiste s'est amplifiée et, comme le souligne très justement Alexis Brézet, directeur des rédactions du Figaro dans son édition de ce jour, « l'UMP aurait tort cependant de se griser d'une victoire qui doit moins en vérité à sa dynamique électorale propre qu'à l'effondrement du PS, aux divisions de la gauche et aux particularités d'un mode de scrutin conçu à l'origine pour bloquer le FN. Alors que tout - l'impopularité du pouvoir, ses échecs à répétition - aurait dû conduire à un raz-de-marée de droite - en voix et pas seulement en sièges -, l'alliance UMP-UDI ne rassemble au premier tour qu'un tiers des électeurs. Dans l'absolu, il n'y a pas de quoi pavoiser. Plus que jamais, la droite est concurrencée sur ses terres par le Front national, dont les candidats, qui n'avaient souvent aucune implantation locale, font régulièrement jeu égal avec ses «notables» enracinés de longue date. »

Il faut enfin souligner que, comme au premier tour, l'agressivité doublée de sectarisme ne paie pas et, à ce titre, c'est pour Valls une défaite très personnelle. Quels que soient les sentiments et opinions, personne n'apprécie d'être mené à la trique, en dehors des béni-oui-oui !

Suite et résultats


ÉLECTIONS

19 mars 2015

Cumul et cumulards

Rappelez-vous, il n'y a pas si longtemps, beaucoup étaient contre le cumul des mandats et des... indemnités d'élus.

Aujourd'hui, avec les élections départementales, beaucoup courent après un mandat supplémentaire et de... nouvelles indemnités.

Alors que l'on ne sait pas encore à quoi vont servir ces MM. et Mmes nouvellement élus puisque la réforme territoriale bricolée par Hollande et Valls ne le précise pas !

Sauf, cela est absolument sûr, à cumuler des indemnités qui s'ajoutent d'ailleurs, ne l'oubliez pas, aux salaires, revenus et retraites déjà perçus par les uns et les autres.

Ils et elles vous diront que c'est pour prendre soin de nous qu'ils se présentent. Tu parles !


MÉTROPOLE MARSEILLAISE : DE FURIEUX BESOINS

13 mars 2015

Soumission

Le mot fait fureur par les temps qui courent ! En fureur, les électeurs risquent de l'être si, pour des raisons très personnelles ou très politiques, en le disant tout en ne disant pas, on prend la lourde responsabilité, la main sur le cœur et plein de promesses verbeuses de ne pas laisser faire, de livrer la commune pieds et poings liés à la métropole marseillaise qui, tous partis confondus, ne demande que notre contribution financière, voire notre territoire.

Le cri du cœur : besoin de notre argent !

On n'oublie pas les déclarations d'un Marseillais, le sieur Patrick Menucci :

"... Eux, ils sont dans des communes où ils ne payent pas de taxe d'habitation et très peu de taxes foncières. Et nous, on a une ville très pauvre. On a besoin d'avoir un destin commun. C'est pour ça qu'on a fait la métropole." Paris Première, lundi 4 novembre 2013.

Cela a le mérite d'être très clair. Il suffit de savoir que lesdites taxes sont élevées à Marseille où l'on estime que nous, nous n'en payons pas assez ! A plus ou moins longue échéance, ils aligneront donc les taux. Ils nous aligneront...


COLLECTE DES ORDURES

6 mars 2015

Grève et perspectives "métropolitaines"

Nous ne vous apprenons rien : les ordures n'ont pas été ramassées cette semaine ! Peut-être avez-vous des informations de la part de la mairie ?

Nous croyons savoir, pour notre part, que les employés du prestataire de la Communauté du Pays d'Aix pour la collecte des déchets ménagers dans six communes (SITA Méditerranée) sont en grève en raison de revendications salariales. Les négociations en cours, suspendues jeudi, devaient reprendre ce vendredi. De fait, la collecte n'a plus eu lieu depuis lundi à Bouc-Bel-Air, Cabriès, Fuveau, Meyreuil, Peynier et Simiane.

La Communauté ayant exigé de SITA Méditerranée la mise en place du service minimum, les déchets ménagers ne seraient collectés que dans les centres villes, au moins certains, et les groupes scolaires, encore en vacances, d'ailleurs.

Et alors quand ce sera la métropole !...

Connaissant les grèves scandaleuses qu'a connues bien souvent Marseille en ce domaine, qu'est-ce que cela donnera quand on nous imposera la métropole, malgré l'opposition, justifiée, de la très grande majorité des maires de la Communauté. Car, vous vous en doutez bien, de plus, les difficultés financières de la ville de Marseille seront répercutées sur l'ensemble des communes de ladite métropole.

On peut nous raconter n'importe quoi pour essayer de nous faire gober la pilule, les avantages que nous pourrions, peut-être, qui sait ? en tirer, seront balayés très largement par les inconvénients : impôts, bien sûr, mais aussi répartition des tares d'une grande ville qui ne demande qu'à les exporter. Rien de nouveau sous le soleil !

Il incombe évidemment aux élus de nos communes de ne pas accepter n'importe quoi, si tant est qu'ils aient une quelconque influence, un quelconque sentiment de responsabilité envers l'avenir, à moins que d'éventuelles accointances politiques ne les tétanisent ou ne les rendent complices. En politique, les retournements de veste, les compromissions et la lâcheté, en un mot le manque de dignité et d'honneur, sont monnaie courante. Ne soyez d'ailleurs pas étonnés si quelques-uns qui, à Simiane, étaient contre le taux des logements sociaux, nécessaires, déterminé par la loi, acceptent de s'en voir imposer de l'extérieur !

Nous espérons que le maire d'Aix, qui s'oppose très clairement et fermement à la métropole, ne sera pas lâché...


ENVIRONNEMENT / SANTÉ

22 février 2015

DÉTECTEURS DE FUMÉE

Sont-ils exigés dans votre contrat d'assurance ?

Selon la Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), si, à partir du 9 mars 2015, les maisons et les appartements doivent être équipés d'au moins un détecteur de fumée, mais "si cet équipement est effectivement obligatoire, votre société d'assurance ne peut pas vous sanctionner en cas de non installation de détecteur. En revanche, elle peut vous inciter à le faire en vous accordant une réduction sur votre prime ou en vous faisant bénéficier d'offre pour vous en équiper.

Par conséquent, en cas d'incendie, si vous avez souscrit une garantie contre ce risque, votre logement est couvert.

À noter : si votre logement est équipé d'un détecteur de fumée, vous pouvez le déclarer à votre assureur."

Source : Direction de l'information légale et administrative
(Premier ministre)


ENVIRONNEMENT / SANTÉ

22 février 2015

POLLENS

Le printemps arrive. Déjà, des fleurs sont apparues sur certains arbres.

Vous le savez peut-être, existe un Réseau national de surveillance aérobiologique. Celui-ci vient d'indiquer que, dans notre région, le risque pollinique dû aux cyprès est élevé actuellement.


ÉLECTIONS DEPARTEMENTALES, 22 et 29 MARS

19 février 2015

Si vous voulez voter par procuration...

Vous pouvez remplir votre demande de vote par procuration depuis votre ordinateur, en utilisant le formulaire Cerfa n°14952*01 disponible par Internet. Vous aurez toutefois à faire valider cette demande dans un commissariat de police, une brigade de gendarmerie ou au tribunal d'instance de votre domicile ou de votre lieu de travail.

La procuration est établie normalement pour une seule élection, mais vous pouvez aussi l'établir pour une durée limitée.

Il convient de rappeler que ces premières élections départementales se feront suivant un nouveau mode de scrutin avec l'élection des conseillers départementaux au scrutin majoritaire binominal (femme-homme) à deux tours.

Source : Direction de l'information légale et administrative
(Premier ministre)


JOURNAL DES QUARTIERS / SÉCURITÉ

27 janvier 2015

Quartier de la Gare / Les Genêts

Tous ceux qui ont à se rendre vers la gare et surtout ceux qui doivent gagner Marseille ou Bouc-Bel-Air, peuvent chaque jour constater que franchir le secteur n'est pas facile en ce moment en raison des travaux conduits par GRDF. Difficile et même assez dangereux !

Pourquoi ces travaux...

...bien après la livraison des appartements et du centre médical ?

Il faut savoir que, bien longtemps après aussi, on va aménager une bretelle d'accès afin de faciliter la circulation. Cela aurait été mieux avant, n'est-ce pas ?

Mais ce qui complique un peu les choses, c'est que pour cet aménagement tardif, on s'est rendu compte que les conduites de gaz existantes n'étaient pas enterrées assez profondément ! C'est donc à refaire !

En attendant, gêne pour tout le monde. Nous ne pensons pas seulement aux automobilistes. Tenez, hier soir, attendant, en voiture, de pouvoir quitter les Genêts, nous avons vu à nos côtés un jeune garçon à trottinette sortant lui aussi de l'ensemble et se dirigeant vers les Frênes, circuler sur la route sur plusieurs mètres. Ce doit aussi être le cas des habitants des Frênes clients du centre médical.

Autre exemple : ce matin, vers 9 h 30 - 10 h, nous rendant à la gare, ce sont deux mamans avec enfants et poussettes qui descendaient, sur le trottoir, côté Petit Bosquet. Nous n'avons pas pu voir comment elles ont franchi le carrefour mais cela a dû être pour le moins dangereux.

La sécurité des piétons

Pendant les travaux en cours, il semble qu'on n'ait pas prévu la circulation des piétons. Certains vont encore nous dire : ce n'est pas étonnant, c'est l'Administration !

Sans entrer dans une polémique inutile, on est sidérés en revanche de voir que nos élus communaux et départementaux n'interviennent pas efficacement, s'ils interviennent, pour veiller et faire veiller à la sécurité des piétons et plus généralement de la circulation. Sans doute ont-ils d'autres préoccupations beaucoup plus importantes que cette sécurité, notamment en période d'élections !

Malheureusement, comme toujours, en France, il faut attendre un, voire des accidents pour prendre des mesures concrètes.

Et le rond-point ?

Parmi les mesures concrètes, justement, nous croyons savoir qu'un système de circulation des véhicules va être mis en place afin de sécuriser la sortie des Genêts. Mais, où en est l'aménagement du rond-point prévu par la précédente municipalité au carrefour avenue Gal-de-Gaulle/ route de la Gare.

Il permettrait au moins de ralentir l'arrivée souvent en trombe des véhicules en provenance du centre ville.

A propos du rond-point, répétons que, comme les habitants du Pré-de-la-Marquise, nous sommes contre son ouverture sur le lotissement.

Autre aménagement indispensable : celui d'un trottoir entre le carrefour et le pont, côté Le Florentin.

Qui prendra l'initiative d'aménager correctement tout le secteur, entrée et première image de Simiane ?

Ne rêvons pas, ce n'est pas pour demain matin !


DÉNONCIATION DU PRÊCHI-PRÊCHA

17 janvier 2015

« Je ne marche plus »

Sous ce titre, dans un très bon article, l'avocat-écrivain Gilles-William Goldnadel dit pourquoi il n'a pas " marché ", le 11 janvier. Brefs extraits.

La régression politique et intellectuelle à laquelle on a assisté au cours de cette semaine infernale est désespérante. Aux prêcheurs de haine, on a répondu par le prêchi-prêcha du tous-ensemble. (...)

Demain, quand les derniers martyrs de la barbarie islamiste reposeront dedans la terre froide, la France se réveillera avec la gueule de bois des lendemains d'ivresse. Avec les mêmes problèmes d'intégration, d'islamisation, d'immigration forcée. Avec de nouveaux Kouachi prêts à assassiner de nouveaux Charlie, de nouveaux flics ou à nouveau des juifs. Mais avec des Français qui marcheront toujours moins sur la pointe des pieds.

Le Figaro magazine, 16-17 janvier 2015


« JE SUIS FRANÇAIS ! »

12 janvier 2015

La grande OPA

Rappelez-vous : après la Coupe du monde de football, en 1998, le chœur des journalistes et autres politiciens de bas étage ont célébré la " France black-blanc-beur ".

Un slogan comme ceux qu'ils se régalent à nous ressasser pour nous endormir, des idées " prêtes-à-porter " qu'ils veulent nous inculquer. Mais pas des slogans, des idées à courte vue, bien au contraire, car " tout est politique ", les marxistes sont les premiers à le dire.

A l'époque, les Français, au contact des réalités quotidiennes, savaient déjà qu'on se moquait d'eux.

Aujourd'hui, on veut que nous nous extasiions devant la communion républicaine dont se glorifient des inconscients mais, surtout, des calculateurs, au premier rang desquels les socialistes qui n'en sont pas à un faux pas près, à une attitude sectaire près.

Après la tuerie à Paris, les Julien Drai, les François Lamy et consorts ne se sont-ils pas empressés de vouloir exclure une part importante des électeurs de la participation à la marche du dimanche 11 janvier ? Bel exemple de rassemblement ! Bel exemple de républicanisme ! Surtout, bel exemple de sincérité !

D'ailleurs, il est évident que François Hollande, Manuel Valls et leurs amis font tout pour récupérer l'indignation des Français et la révolte devant l'agression : c'est un moyen d'essayer de redorer leur image, un moyen de se dédouaner de n'avoir rien fait, d'avoir été trop complaisants, d'avoir manqué de courage, comme d'autres avant eux !

D'ailleurs aussi, ne rêvez pas, le ministre de la Justice Taubira a prévenu : pas une place de plus en prison !

Si vous comprenez cela, vous avez tout compris.

On aurait dû proclamer :
" Je suis Français ! "

Tout le monde, loin de là, loin de l'émotion, ne veut pas " être Charlie ", journal subversif. Mais, évidemment, quand des journalistes sont assassinés, les confrères s'attachent toujours à amplifier l'émotion des citoyens. Cependant, l'assassinat de policiers chargés de protéger les citoyens, n'est-ce pas une atteinte encore plus grave à la liberté ?

Mais, aujourd'hui, qui peut croire une seconde que les journalistes vont changer pendant que leurs écoles professionnelles se chargent de former de nouveaux Edwy Plenel et consorts ?

Et, qui peut croire une seconde que les politiques vont changer ? Ils ne pensent qu'à leur réélection, qu'à récolter des voix !

Ni les uns ni les autres ne servent vraiment la France, les Français !

Civilisation

Nicolas Sarkozy a raison de parler de " guerre de civilisation ", n'en déplaise aux frileux et aux aveugles de la politique, n'en déplaise aux calculateurs, n'en déplaise aux idéologues sectaires.

Comme le fait remarquer avec juste raison le politologue Dominique Reynié, nous amener, par peur, à nous autocensurer en interdisant tout blasphème à l'encontre d'une religion particulière, c'est de facto entrer dans un régime théocratique. Ce qui ne veut évidemment pas dire qu'il faut insulter les croyants, quelle que soit leur religion alors que les caricaturistes ne se gênent pas quand il s'agit des catholiques.

Là encore, la sincérité, la sagesse ne sont pas les choses les mieux partagées.


SANTÉ

Des informations sur Internet ?
Sur Wikipédia, 9 pages sur 10 consacrées à la santé contiendraient des erreurs.

À lire sur Le Gaiardet.com

HISTOIRE D'HIER ET D'AUJOURD'HUI

Sur la Russie
Étrangère à l'Europe ?

À lire sur Le Gaiardet.com


ÉLECTIONS EUROPÉENNES

26 mai 2014

Résultats à Simiane

Nous communiquons les résultats du vote du 25 mai, comparés à ceux de 2009. Chacun peut facilement constater les différences ! Notez que nous ne présentons que les résultats des six listes qui, dans la région, ont obtenu au moins un siège au parlement européen.

Consulter la page de résultats


MÉTROPOLITAINS

Tout est dans tout !

25 octobre 2015

SITES INTERNET http://www.legaiardet.com

Il publie des communications inédites mais reprend aussi des textes de la revue Le Gaiardet.

Parmi les inédits, on peut lire d'ores et déjà " L'avenir de la galerie de la Mer " , de Jean Tribotté dont plusieurs autres textes sont dès maintenant lisibles sur le nouveau site.


PROFESSIONNELS

9 mars 2015

Tout est là !


 

Sur le banc

20 juin 2014

  CAP — Hollande...

  JO — Ne me parlez pas de ce type !

  CAP — Ah bon ! tant que ça ?

  JO. — Et ma femme, je ne vous dis pas ! Dès qu'elle l'aperçoit à la télé, elle n'arrête pas de l'injurier !

  CAP — Les socialistes vous diront qu'il faut respecter la fonction...

JO. — Parce qu'ils se sont gênés, eux, avec Sarkozy ? Ils en ont dit des saletés, bien pires !

CAP — Ils ont toujours été des Tartuffe, on le sait. Mais, c'est de Hollande...

JO. — Celui-là !

CAP — Dès le début, on s'est tous aperçu que le costume était trop grand pour lui.

JO. — Et sa cravate, toujours de travers, non ?

CAP — Comme son gouvernail. Avec, il nous mène tous à la catastrophe.

JO. — Avec tous ces " bras cassés " ces amateurs...

CAP — Par contre, en Italie...

JO. — En France, on s'est toujours bien moqué des Italiens. Aujourd'hui, c'est eux qui rient de nous !

CAP — Malheureusement, Hollande, lui, flottera de plus en plus dans son costume...

JO. — Ma femme lui en fait tous les jours...


Connectez-vous
à tout moment à simianedemain.fr

depuis votre mobile ou votre tablette, à l'aide de ce flashcode (code barre en deux dimensions).


Pour le lire, votre téléphone doit être équipé d'une application permettant de décoder les codes barres 2D.

Vous pouvez la télécharger gratuitement sur votre smartphone en quelques clics pour pouvoir flasher sans limite :
sur Iphone, depuis Appstore ;
- sur Android, depuis Android Market;
par SMS, en envoyant le mot "flashcode" au 30130 ;
depuis votre mobile en vous connectant sur www.flashcode.fr.

Une fois que votre téléphone est équipé de l'application, lancez-la et visez le flashcode avec votre écran. Vous accéderez aussitôt à simianedemain.fr !



Parcours
des sources

(pdf)

1. Première partie

2. Sur la route de Saint-Germain

3. Sur la route de la carrière de marbre

4. Le chemin de la Liberté

5. Aux Ouïdes

6. Des Marres au Pilon du Roi

7. Du village à Valfrais

8. Du village à la colline des Molx

RÉAGISSEZ
DONNEZ
VOTRE AVIS

PAR COURRIER :

 

Simiane Demain
B. P. 16
 13109 SIMIANE COLLONGUE
 
OU
PAR MESSAGERIE

( simianedemain@orange.fr )
AIDEZ
NOTRE ACTION
 
AIDEZ-NOUS
A VOUS DEFENDRE
 
ADHÉREZ A L'ASSOCIATION

 

Télécharger
le bulletin
d'adhésion

  Escroqueries
  par Internet


Si vous êtes victime d'une escroquerie, déposez plainte... au commissariat ou à la gendarmerie la plus proche. Munissez-vous, si possible, des éléments suivants :

- références du ou des transferts d'argent effectués,

- références de la ou des personnes contactées : adresse de messagerie ou postale, pseudos utilisés, numéros de téléphone, fax, copie des courriels/courriers échangés...,

- tout autre renseignement pouvant aider à l'identification de l'escroc.

Pour signaler en ligne

un courriel ou un site internet d'escroquerie, allez sur le portail officiel de signalement des contenus illicites de l'Internet :

https:://www.internet-signalement.gouv.fr